2

Univers > Foot > Foot belge > Division 1A

Anderlecht-Standard : un petit Clasico qui ne fait pas de malheureux

Rédaction en ligne |

Publié le Lundi 2 Octobre 2017 à

Anderlecht a émergé sur la fin, grâce à Onyekuru, et se rapproche du top-6. Quant au Standard, il a vaillamment résisté.

Le Clasico était celui des convalescents et cela s’est vu en première mi-temps tant le jeu affligeant d’Anderlecht et du Standard laissait la place au déchet. Mais, paradoxe ultime, les deux équipes semblent sortir de ce match avec espoir. Là où les Standardmen battus dans les derniers instants auraient pu paraître abattus, on a vu des têtes hautes et des supporters liégeois applaudir leurs joueurs qui avaient tout donné. Car, si Anderlecht repart avec les trois points après avoir appuyé sur l’accélérateur en deuxième mi-temps, le Standard s’est trouvé un esprit collectif, une hargne fidèle à la tradition liégeoise, une organisation quasiment sans failles, et peut-être un trio dans l’entrejeu (Marin, Agbo et Mpoku) à revoir dans d’autres circonstances.

> Les bulletins des Rouches et des Mauves  : Onyekuru, le buteur anderlechtois, a hérité d’un 6,5. Ochoa est le Standarmen le mieux noté avec un joli 7,5.

> Anderlecht: Vanhaezebrouck, qui a signé pour trois ans, compose son staff sans Frutos. Yves Vanderhaeghe et Karim Belhocine vont intégrer un staff où ne se retrouvera pas Frutos.

> L’avis de Philippe Albert, notre consultant  : «Une défaite difficile à avaler pour le Standard».

> Ricardo Sa Pinto: «Je sais qu’on va accrocher les Playoffs 1».

> Frutos: «Un chouette moment à vivre».

> Bruno Venanzi est descendu dans le vestiaire pour les féliciter.

> Analyse: Anderlecht: Henry, buteur providentiel d’un Sporting convalescent.