Publié le Lundi 2 Octobre 2017 à

Régions > Brabant wallon > Actualité

Julie Chantry sera tête de liste Ecolo à Ottignies-Louvain-la-Neuve en 2018

Rédaction en ligne

Julie Chantry, actuelle échevine de l’Environnement, du Logement et de la Petite enfance depuis deux ans, emmènera la liste des Verts à Ottignies-Louvain-la-Neuve lors des prochaines élections communales.

Le bourgmestre d’Ottignies-Louvain-la-Neuve Jean-Luc Roland, qui a déjà exercé trois mandats à la tête de la Ville, ne serait plus tête de liste pour les élections 2018, a confirmé lundi la locale Ecolo d’Ottignies-Louvain-la-Neuve lors d’une conférence de presse. Il souhaite passer la main et, à l’issue d’un long processus interne, c’est Julie Chantry, actuelle échevine de l’Environnement, du Logement et de la Petite enfance depuis deux ans, qui emmènera la liste des Verts à Ottignies-Louvain-la-Neuve lors des prochaines élections communales.

Julie Chantry s’est présentée pour la première fois sur la liste Ecolo à Ottignies-Louvain-la-Neuve en 2012, mais comme candidate d’ouverture, pas en tant que membre d’Ecolo. Elle avait récolté plus de 300 voix, avait été nommée conseillère communale et est devenue échevine il y a deux ans en remplacement de Cécile Lecharlier.

Agée de 42 ans, licenciée en philologie romane et formée pour devenir conseillère en environnement et mobilité, l’actuelle échevine habite Ottignies depuis son enfance. Avant de se lancer en politique, elle était déjà engagée dans le secteur associatif, ayant notamment créé un groupe d’achats communs.

Parmi plusieurs candidats à la tête de liste Ecolo pour 2018 figurait un autre échevin ottintois, David Da Camara. «Les choses se sont passées de manière très sereine entre nous et nous avons convenu de privilégier ma candidature», précise Julie Chantry. Celle-ci indique aussi que des candidats d’ouverture sont encore les bienvenus sur la liste Ecolo ottintoise, aux côtés de quatre personnalités déjà désignées sans places précises: David Da Camara, Hadelin de Beer, Natacha Legrand et Yolande Guilmot.

Quant à Jean-Luc Roland, il a indiqué rester à disposition et laisse à la locale Ecolo le soin de décider s’il doit ou non figurer sur la liste.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent