Publié le Mardi 3 Octobre 2017 à

Actualité > Auto

Poppy : un nouveau service d'auto-partage

Rédaction en ligne

La start-up Poppy proposera bientôt un service d’auto-partage simplifié. Explications.

Les voitures partagées existent déjà et l’acteur le plus connu du secteur est actuellement Cambio. Mais chez Cambio, les voitures doivent être réceptionnées et redéposées dans des parkings spécifiques. L’avantage de la start-up Poppy est de proposer des voitures partagées en « free floating ».

Cela signifie que les voitures ne doivent pas retourner vers une aire de parking spécifique, mais les utilisateurs peuvent la déposer où ils veulent. Le système repose sur une application pour smartphone, qui permet aux utilisateurs de localiser les voitures les plus proches de chez eux. Ensuite, les utilisateurs déverrouillent la voiture grâce à leur smartphone et paient un tarif d’utilisation à la minute. Ce forfait comprend le carburant, l’entretien et les assurances. Le service Poppy ne sera dans un premier temps actif qu’à Anvers.

Durant la phase de test, qui s’étendra jusqu’à la fin de cette année, la flotte de voitures partagées sera composée de 20 Volkswagen e-Golf (100% électriques) et de 10 Audi A3 g-tron (au CNG ou gaz naturel comprimé). Dès janvier 2018, cette flotte atteindra 350 véhicules dont 200 Volkswagen e-Golf et 150 Audi A3 g-tron. D’Ieteren Auto, l’importateur des marques du groupe Volkswagen, s’est donc associé au projet. « Nous voulons déployer progressivement le concept Poppy de voitures partagées à d’autres villes en Belgique », explique Dirk Joos, Directeur de Lab Box, le nouveau département de D’Ieteren ayant pour mission de promouvoir des solutions de mobilité durable, au travers notamment de partenariats ou d’accompagnement de start-up telles que Poppy. Infos : www.poppy.be.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent