Publié le Mercredi 4 Octobre 2017 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Theo Francken fait la chasse aux imams salafistes: celui de la grande mosquée de Bruxelles n'a plus de carte de séjour et cinq autres sont dans le collimateur du secrétaire d'État

D.SW.

Un deuxième imam pourrait se voir expulsé du pays. Après celui de Dison, Shayh Alami, le secrétaire d’État à l’Asile, Theo Francken, a indiqué, mardi, avoir décidé de retirer la carte de séjour de l’imam de la Grande Mosquée de Bruxelles.

MEMRI TV

Le Cheikh Abdelhadi Sewif, d’origine égyptienne, présenté comme quelqu’un de très radicalisé et dangereux pour la sécurité nationale, n’a plus de carte de séjour. Theo Francken en a décidé ainsi. D’autres imams pourraient se retrouver sous la menace d’une expulsion.

> Les motivations du secrétaire d’État

> L’ultime recours possible pour l’imam de la Grande Mosquée de Bruxelles

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent