Publié le Mercredi 4 Octobre 2017 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Alain est interdit de stade durant 3 mois pour un gobelet: une sanction trop dure selon ce supporter de l'Union

J.C.

Alain Davignon, 56 ans, vient d’être condamné à payer 125 euros d’amende et trois mois d’interdiction de stade pour avoir jeté un gobelet en plastique dans le stade du Patro Eisden il y a trois ans. Ce supporter inconditionnel de l’Union saint-gilloise dénonce une sanction démesurée et condamne l’intransigeance de la cellule football du ministère de l’Intérieur.


La famille Davignon supporte l’Union saint-gilloise depuis trois générations.

AL

La famille Davignon supporte l’Union saint-gilloise depuis trois générations.

Trois mois d’interdiction de stade et 125 euros d’amende, c’est la sanction qui a été infligée à Alain Davigon, 56 ans de Tubize. On reproche à ce supporter de l’Union saint-gilloise de la première heure, d’avoir jeté un gobelet en plastique lors d’un match opposant son club fétiche au Patro Eisden, un club de division 3 à l’époque. «  Quelques semaines après le match, j’ai reçu un courrier m’informant que j’allais être convoqué à la cellule foot  », nous explique-t-il. La cellule football du ministère de l’Intérieur reproche à Alain d’avoir enfreint la loi en jetant son gobelet dans le stade. «  C’est vrai j’ai jeté un gobelet. L’Union marque un goal et dans l’euphorie, j’ai jeté un gobelet, je n’avais pas fait attention  », confesse-t-il. Pour Alain Davignon, la punition qui lui est infligée est démesurée par rapport au geste posé.

> C’est peut-être l’interdiction de stade qui peine le plus ce fan de l’Union saint-gilloise depuis le berceau.

> Si Alain témoigne, c’est qu’il veut attirer l’attention sur les autres supporters qui comme lui qui sont sanctionnés «abusivement».

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent