Publié le Vendredi 6 Octobre 2017 à

Régions > Mons > Actualité

Boussu: l'échevin Nicolas Bastien inculpé pour infraction à la législation sur les armes

Belga

Un échevin de Boussu, Nicolas Bastien, a été interpellé jeudi après-midi par la police judiciaire de Mons pour infraction à la législation sur les armes. L’échevin, qui est en charge de l’enseignement, de la jeunesse, de la petite enfance et des marchés publics, comparaît devant un juge d’instruction vendredi, a indiqué le parquet de Mons. Ce vendredi matin, il a été inculpé.

Pa Ti

Une longue enquête de la police judiciaire de Mons a conduit à l’interpellation, jeudi après-midi, de l’échevin Nicolas Bastien.

Le parquet de Mons a indiqué que l’échevin a été privé de liberté et qu’il doit comparaître ce vendredi matin devant un juge d’instruction de Mons du chef d’infraction à la législation sur les armes. «Jusqu’à maintenant, il a été interpellé pas inculpé, souligne le parquet. « Et ce vendredi matin, soit il est relaxé, soit il est inculpé et pas placé sous mandat d’arrêt, soit il est inculpé et incarcéré».

Après audition ce vendredi matin, Nicolas Bastien a été inculpé mais laissé en liberté.

Le bourgmestre « tout retourné »

«Je suis secoué, tout retourné », s’exclame Jean-Claude Debiève, le bourgmestre de Boussu. « J’ai été prévenu ce jeudi soir. Au début, je me suis dit ce n’est pas possible, c’est une erreur et j’ai eu confirmation ce matin. Je reste ébahi, étonné. Sincèrement, venant de lui… Il n’a jamais une parole grossière, une parole brutale,… Il doit y avoir un motif… »

De source proche de l’enquête, on apprend que l’intéressé aurait négocié l’achat d’une arme à feu sur internet. La police serait intervenue lors de la livraison.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent