Publié le Samedi 7 Octobre 2017 à

Sports > Moteurs > Rallye

Rallye d'Espagne, après 9 spéciales: Neuville retardé par un souci technique!

Thierry Wilmotte, envoyé spécial en Espagne

Victime d’une panne hydraulique à l’issue de l’avant-dernière spéciale de la matinée, le pilote Hyundai est 8 e , à près d’une minute du leader, Kris Meeke (Citroën).


Les chances de titre s’éloignent pour Thierry Neuville...

photo news

Les chances de titre s’éloignent pour Thierry Neuville...

Tout n’avait pas trop mal commencé… Mais la matinée de samedi s’est achevée par un petit drame pour Thierry Neuville, au rallye d’Espagne. Retardé par une panne hydraulique à la sortie de la deuxième spéciale du jour, le pilote Hyundai a commencé par pointer avec 3 minutes de retard au départ de la suivante ; avec une pénalité de 30 secondes à la clef !

Touchette sur le routier !

« Si je suis arrivé si tard au départ, c’est parce que la voiture ne voulait plus démarrer après que nous ayons regardé, Nicolas (Gilsoul) et moi, ce qu’il se passait au niveau du système hydraulique, se lamentait notre compatriote. J’ai alors dû attaquer sur le routier, et j’ai un moment tapé l’arrière de la voiture, endommageant celui-ci. Prendre part à la dernière spéciale dans ce contexte était loin d’être idéal, comme vous pouvez l’imaginer… »

Avant cela, il revenait sur Ogier et Tanak !

Et en effet, Neuville ne signa que le 10 e  chrono dans cette ultime spéciale de la matinée, à 12,4 secondes de l’étonnant Hanninen (Toyota). A la mi-journée, Neuville a ainsi dégringolé à la 8 e  place ! Une situation d’autant plus affligeante qu’à l’issue des deux premières spéciales de la matinée, le Belge avait commencé à revenir sur Ogier et Tanak, ses deux rivaux pour le titre. Jugez plutôt : à la fin de cette deuxième spéciale du jour, et juste avant de découvrir cette panne hydraulique, Meeke (Citroën) menait les débats avec 15,4 secondes d’avance sur Sordo (Hyundai), alors qu’Ogier (Ford), Tanak (Ford) et Neuville (Hyundai) pointaient tous dans la seconde qui suivait l’Espagnol !

Meeke confortable leader

La bagarre s’annonçait somptueuse. Au lieu de ça, Thierry Neuville a perdu de grandes chances de bien figurer au classement final de l’antépénultième épreuve du championnat. A la mi-journée, le classement se présentait de la façon suivante : Meeke (Citroën) menait les débats devant Tanak (à 13,5 sec.), Ogier (13,8), Sordo (14,6), Mikkelsen (20,8), Hanninen (27,6), Ostberg (46,6) et Neuville (53,1).

Cet après-midi, la même boucle de trois spéciales attendait les concurrents qui, en fin de journée, auront encore à disputer une spéciale « Mickey Mouse » de 2,4 km dans le centre de Salou.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent