Publié le Samedi 7 Octobre 2017 à

Régions > Mons > Actualité

Mons: héroïne et cocaïne dans le quartier de la gare, deux arrestations

Rédaction en ligne

Ce vendredi vers 17h, dix policiers de la zone Mons-Quévy ont effectué des contrôles dans le quartier de la gare tristement réputé pour les trafics de drogue. C’est alors que trois individus ont pris la fuite. Deux d’entre eux ont été rattrapés près de la place de Bootle. Les policiers ont ensuite mis la main sur 750 gr d’héroïne et de la cocaïne.


Dans le quartier de la gare à Mons.

(Photo prétexte - EG)

Dans le quartier de la gare à Mons.

Régulièrement, des équipes de la zone de police de Mons-Quévy ou de la police judiciaire fédérale (PJF) effectuent des contrôles dans le quartier de la gare afin de tenter d’endiguer les trafics de drogue. C’est dans ce contexte, une fois encore à la demande de commerçants du quartier, que dix policiers montois ont effectué une descente ce vendredi vers 17h. « Le but était d’effectuer une action de sécurisation », explique Christian Henry, procureur du roi à Mons.

Alors que les hommes sont en intervention, ils remarquent des agissements suspects entre plusieurs personnes – ce qui ressemblait à un échange – devant un bâtiment. Évidemment, voyant les policiers se rapprocher, les individus prennent aussitôt la fuite à pied dans les rues de Mons. Ceux-ci sont poursuivis par les policiers qui, non sans mal, parviennent à neutraliser deux fuyards près de la place de Bootle. Malgré la détermination des policiers, le troisième homme parvient à échapper aux patrouilles.

Voyant le profil des deux suspects – dont un est déjà connu des services de police – les policiers retournent sur les lieux de l’échange, dans le quartier de la gare, et investissent le bâtiment dans lequel seront retrouvés 750 gr d’héroïne ainsi qu’une quantité (indéterminée) de cocaïne.

D’origine maghrébine, les deux individus devaient comparaître ce samedi dans la matinée devant le juge d’instruction.

Le parquet de Mons a pour sa part requis un mandat d’arrêt à leur encontre.

Le troisième individu est activement recherché par les services de police.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent