Publié le Jeudi 12 Octobre 2017 à

Actualité > Faits divers

Il prépare des crêpes à sa fille (9ans) pour lui faire plaisir: après une bouchée, elle s'est effondrée

Rédaction en ligne

Vinod Tikoo, 9 ans, de Londres, n’a mangé qu’une bouchée des crêpes que son papa lui avait préparées. Une bouchée qui, cinq jours plus tard, allait provoquer la mort de la fillette.

Les faits remontent au 20 mai dernier. Ce jour-là, le papa de Vinod, 9 ans, prépare des crêpes pour sa fille. Il veut lui faire plaisir. Mais ce qu’il n’imagine pas, c’est que la fillette va s’écrouler après seulement une bouchée. Sous le choc, il essaye alors de le réanimer en attendant les secours, sans succès : « Lorsque je suis rentrée, j’ai vu ma vie qui était au sol. Elle n’avait plus de vêtements et elle était toute bleue », a expliqué la mère de la fillette au Mirror.

Finalement, à l’hôpital, les secours ont réussi à faire redémarrer son cœur, mais l’état de santé de Vinod était toujours très critique. Privée d’oxygène durant trop longtemps, elle avait subi d’importants dommages au niveau du cerveau. Et deux jours plus tard, la fillette était déclarée en état de mort cérébrale. Trois jours après, vu la situation désespérée, ses parents prenaient la terrible décision d’arrêter ses traitements. Après un dernier bisou, la fillette est décédée.

Depuis sa naissance, Vinod était allergique à de nombreux ingrédients, comme les produits laitiers. Mais aucun docteur n’avait un jour évoqué le fait qu’elle avait des risques élevés de réaction du genre. Les parents ne comprennent pas ce qui a pu se passer, car ils faisaient tout pour protéger leur fillette et ils n’avaient pas de produits laitiers chez eux.

Depuis ce triste incident, les parents se mobilisent pour sensibiliser la population aux risques des allergies, mêmes minimes.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent