Publié le Vendredi 13 Octobre 2017 à

Régions > Luxembourg > Actualité

Quentin a survécu, avec son frère jumeau, à l'explosion de gaz survenue à Bastogne: «Je lui ai crié de ne pas faire cela, mais c'était trop tard»

Rédaction en ligne

Le 29 août dernier, une terrible explosion de gaz soufflait un immeuble du centre-ville de Bastogne, blessant gravement trois jeunes dont les jumeaux Quentin et Julien Fecher. Aujourd’hui, les deux hommes vont mieux. Quentin Fecher, brûlé à 35 %, livre sa version des faits et sa vérité.

Simon Martin/DR

Le drame vécu par les Bastognards le 29 août dernier est encore dans toutes les têtes. Sur le coup de 20h45, une terrible explosion retentissait dans la rue Joseph Renquin du centre-ville. Une explosion de gaz avait soufflé une habitation, faisant plusieurs blessés dont trois particulièrement graves. Parmi ceux-ci, les jumeaux Julien et Quentin Fecher. Ils avaient été brûlés respectivement à 90 % et 35 % sur leurs corps. Âgés de 17 ans, les deux jeunes hommes se rétablissent, aujourd’hui, peu à peu. Quentin nous a reçu chez lui pour évoquer ce drame. Nous lui avons, tout d’abord, demandé des nouvelles de son état de santé ainsi que celui de son frère.

Ensuite, Quentin nous a expliqué sa propre version des faits. «  Les souvenirs sont remontés petit à petit pendant que j’étais à l’hôpital. Je me rappelle très bien de l’accident. »

> Le témoignage poignant de Quentin est à lire dans nos éditions digitales.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent