Publié le Lundi 16 Octobre 2017 à

Régions > Liège > Actualité

Notre grand baromètre un an avant les élections à Aywaille: les ténors politiques partis, la relève monte au front... Ce que pensent les Aqualiens de leur commune (vidéo)

Geoffrey Wolff

A Aywaille, le scrutin 2018 sera radicalement différent de celui de 2012. Philippe Dodrimont a cédé la tête de liste Ensemble à Thierry Carpentier et n’est donc plus candidat bourgmestre. Vanessa Matz, pour le cdH, a déclaré forfait pour raison de santé. Et René Henry, leader historique du PS, a cédé le flambeau à Frédéric Sevrin qui emmènera une liste rebaptisée « Progrès ».


Aywaille aura, quoi qu’il arrive, un nouveau bourgmestre en titre.

Thomas Van Ass

Aywaille aura, quoi qu’il arrive, un nouveau bourgmestre en titre.

En 2012, Philippe Dodrimont créait la surprise générale en obtenant plus de 52% des voix et donc une majorité absolue qui le mettait à l’abri d’une coalition susceptible de l’éjecter de son mayorat.

Le cdH de Vanessa Matz, éjecté de la majorité, se retrouvait donc dans l’opposition aux côtés du PS et d’Ecolo. Avec la ferme intention de revenir au premier plan dès que possible. Mais le combat entre les deux ténors aqualiens – le premier est député régional et la seconde députée à la Chambre – n’aura finalement pas lieu.

> Nous avons interrogé les habitants d’Aywaille (vidéo).

> Ce qui va bien et moins bien dans la commune? Les citoyens donnent leur avis.

> Retrouvez l’analyse complète de ce grand sondage dans notre édition digitale.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent