Publié le Mercredi 18 Octobre 2017 à

Régions > Brabant wallon > Actualité

Charles Michel ne sera pas tête de liste aux élections communales!

Belga

Il vient de l’annoncer par communiqué. Le Premier ministre MR, Charles Michel, ne sera pas tête de liste aux élections communales à Wavre. Il veut se concentrer sur ses fonctions de Premier ministre.


Charles Michel.

Belga

Charles Michel.

Le Premier ministre Charles Michel ne briguera pas la tête de la Liste du Bourgmestre (LB) de Wavre lors des élections communales d’octobre 2018, a-t-il indiqué mercredi par voie de communiqué.

Précisant en avoir informé les échevins, conseillers communaux et du CPAS lundi dernier, celui qui est bourgmestre en titre de la cité des Macas a précisé qu’il entendait «se concentrer pleinement, jusqu’au terme de la législature, sur l’action du gouvernement fédéral.

Sur la proposition de Charles Michel, Françoise Pigeolet, actuelle bourgmestre faisant fonction, membre du conseil communal depuis 2000 et échevine de la ville de Wavre depuis 2003, a été désignée à l’unanimité pour mener la liste en vue des prochaines élections.

«Ma fonction de Premier ministre et les défis auxquels nous sommes confrontés tels que la création d’emplois, le développement de notre économie, la promotion des investissements, la sécurité et les enjeux européens par exemples requièrent une disponibilité complète», a expliqué Charles Michel.

Le Premier ministre a également insisté sur le fait qu’il voulait être «le garant de la sérénité nécessaire pour le travail efficace au départ du Conseil des ministres et que compte tenu du timing des élections communale et, ensuite, fédérale, il faisait «un choix de clarté vis-à-vis des électeurs».

«Je suis très attaché à ma ville et à mes concitoyens, j’aime le contact chaleureux et direct, le pragmatisme et le bon sens constructif dans la gestion communale», a par ailleurs souligné Charles Michel, disant vouloir continuer à s’impliquer dans les grands projets pour l’avenir de Wavre à travers un engagement communal «durable» et restant «intact pour l’avenir».

Toujours selon le chef du gouvernement, la question de savoir si ce soutien l’amènera à être candidat n’est pas encore tranchée à ce stade et fera l’objet d’une décision ultérieure dans le cadre de la finalisation de la liste des 31 candidats.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent