Publié le Jeudi 19 Octobre 2017 à

Actualité > Belgique

Réforme du permis de conduire: passez votre permis avant la fin de l'année, car en 2018, «le taux d'échec va exploser»

Y.H.

Conséquence de la régionalisation, la Wallonie réforme les conditions d’accès au permis de conduire B. Le principe de la faute grave réintègre l’examen théorique… et est nettement élargi par rapport aux quatorze infractions précises en considération par le passé. « Cela va être la catastrophe ! », prédit David Barattucci, vice-président de la FAA.

Exclusivité Sudpresse

News

News

La Flandre a réformé l’accès au permis de conduire au printemps. En janvier prochain, ce sera au tour de la Région wallonne. Plusieurs changements sont prévus (à lire dans nos éditions digitales). L’un des principaux concerne l’examen théorique et le retour de la faute grave. «  Actuellement, il faut obtenir au minimum 42 sur 50 et chaque erreur coûte 1 point. À partir du 1er janvier 2018, une faute grave entraînera la perte de cinq points. Et donc, le candidat échouera s’il se trompe deux fois pour ces catégories d’infractions », explique Marie De Backer, porte-parole du Goca, la Fédération des centres d’examens au permis.

« La catastrophe »

« Le taux d’échec au théorique va exploser. Cela sera la catastrophe », prédit David Barattucci, vice-président de la Fédération des auto-écoles agréées (FAA). « Pour autant qu’elles soient prêtes, je conseille aux personnes de présenter l’examen selon l’ancienne formule et de ne pas attendre le 2 janvier prochain. Mais il est important de bien connaître son code car on ne peut pas compter sur la chance pour réussir ».

> Voici les 50 infractions qui vous coûteront 5 points à l’examen  !

> Tous les détails dans nos éditions digitales.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent