Publié le Mercredi 1 Novembre 2017 à

Actualité > Monde

«Acte terroriste» à New York, qui a fait 8 morts dont une victime belge: un homme fonce dans la foule avec sa camionnette, avant de sortir et de crier «Allah Akbar»! (vidéos)

Avec AFP

Un homme au volant d’une camionnette a foncé dans la foule près du World Trade Center de New York sur une piste cyclable avant de sortir de son véhicule et de sortir deux armes, faisant plusieurs victimes. La police l’a neutralisé en lui tirant dessus. L’attaque est considérée comme « terroriste ». Une Belge fait partie des victimes.

Photos

© AFP

© AFP

Le chauffeur d’une camionnette a fauché des cyclistes mardi dans le sud de Manhattan, faisant huit morts, dont une Belge, et au moins 11 blessés dans un acte qualifié de terrorisme par les autorités. C’est la première fois depuis le 11 septembre 2001 qu’un attentat fait des morts à New York.

© Reuters

Plusieurs médias, dont le New York Post et le Daily News, ont indiqué que le chauffeur avait crié « Allah Akbar » en sortant de son véhicule, mais aucun responsable n’a confirmé dans l’immédiat cette information.

«Sur la base des informations immédiatement disponibles, c’était un acte de terrorisme, un acte de terrorisme particulièrement lâche qui visait des civils innocents», a déclaré le maire démocrate Bill de Blasio lors d’une conférence de presse sur les lieux de l’attaque, au sud-ouest de Manhattan, non loin du mémorial érigé en mémoire des victimes du 11-Septembre.

Journée difficile

« C’est une journée très difficile pour New York », a déclaré le maire, en demandant aux New-Yorkais d’être plus vigilants que d’habitude et de signaler toute anomalie.

Le président Donald Trump a qualifié l’homme de « personne très malade et déséquilibrée » sur Twitter. « Les forces de l’ordre suivent cela de près : PAS AUX USA », a ajouté le président lui-même natif de New York.

L’identité du suspect n’a pas été révélée par les autorités, la police précisant uniquement qu’il était âgé de 29 ans et qu’elle ne recherchait pas d’autres suspects. Mais selon plusieurs médias américains, il s’agirait de Sayfullo Saipov, arrivé aux Etats-Unis en 2010 et habitant à Tampa, en Floride.

Les faits se sont passés juste après 15h00 locales (20H00 HB le long de la rivière Hudson, où se pressaient beaucoup de passants en cette journée ensoleillée et où beaucoup étaient déjà déguisés, prêts à fêter Halloween et à participer au grand défilé costumé qui se tient chaque année pour l’occasion à Greenwich Village.

Après la fusillade, de nombreux parents inquiets se précipitaient à la sortie des écoles qui avaient été fermées plus tôt que d’habitude.

L’attaque est en effet survenue à proximité de plusieurs établissements, y compris l’un des plus prestigieux lycées new-yorkais, Stuyvesant High School.

La camionnette, qui avait été louée auprès du magasin Home Depot, a d’abord foncé sur la piste cyclable qui longe la rivière vers le sud sur près d’un kilomètre, renversant plusieurs cyclistes, avant de percuter un bus de ramassage scolaire et d’être obligée de s’arrêter, a expliqué le chef de la police, James O’Neill.

Le chauffeur est alors sorti de son véhicule, armé d’un fusil à air comprimé et d’un fusil de paint-ball.

C’est à ce moment-là que les policiers lui ont tiré dessus et l’ont appréhendé. L’homme a été touché à l’abdomen et a dû être hospitalisé, sans qu’on sache la gravité de son état, a précisé M. O’Neill.

Selon les pompiers, 11 personnes ont été blessées et hospitalisées, dans un état « grave » mais sans que le pronostic vital soit engagé.

Selon notre correspondant sur place, les faits se sont déroulés sans la moindre scène de panique. La police a agi avec énormément de discrétion. Ni sirène, ni gyrophare pour éviter les mouvements de foule, au point que la population présente dans les environs de l’attentat a cru à un simple accident. À New York, la parade d’Halloween Village rassemble deux millions de personnes ce mardi. L’auteur de l’attentat a probablement tenté d’exploiter ces festivités pour faire un maximum de victimes.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent