Publié le Mercredi 1 Novembre 2017 à

Actualité > Faits divers

Attentat de New York: voici Sayfullo Saipov, le suspect présumé de l'attaque qui a coûté la vie à 8 personnes (photos+vidéos)

Belga

Le chauffeur d’une camionnette a fauché des cyclistes et passants mardi dans le sud de Manhattan, faisant huit morts et au moins 11 blessés le jour d’Halloween, un « acte de terrorisme » selon les autorités. Le nom et le visage du suspect, qui aurait crié à plusieurs reprises « Allah Akbar » en sortant de son véhicule armé d’un fusil à air comprimé et d’un fusil de paintball, sont apparus rapidement dans les médias américains.

Le suspect de l’attaque à la voiture bélier à Manhattan, blessé et appréhendé par la police, a survécu à ses blessures et est sorti du bloc opératoire, selon CNN. L’assaillant, un Ouzbek de 29 ans chauffeur pour Uber selon les médias américains, a tué huit personnes, dont une Belge et cinq Argentins, et blessé 11 personnes dont trois Belges, au cours de la soirée d’Halloween.

Selon les médias américains, le suspect est Sayfullo Saipov (29) un immigrant d’origine ouzbèke, qui a vécu à Tampa, en Floride.

Il était en possession d’une carte d’identité de cet Etat, selon des sources proches de l’enquête, citées par CNN. Toutefois, le Washington Post évoque aussi la piste du New Jersey, sur base de sources judiciaires.

Il semble que le suspect était un chauffeur Uber. La compagnie de voitures avec chauffeurs privés américaine a affirmé être en contact avec les autorités pour fournir de l’assistance aux enquêteurs.

Les médias américains rapportent en outre qu’une note a été retrouvée dans la camionnette louée par l’assaillant pour faucher des cyclistes, suggérant son soutien au groupe terroriste Etat islamique. Selon CNN, la note était rédigée en anglais, alors que le New York Times évoque une note manuscrite en arabe.

Le maire de New York Bill de Blasio a qualifié l’attaque de terroriste «sur la base des informations immédiatement disponibles», mais celle-ci n’a pas encore été revendiquée.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent