Publié le Jeudi 9 Novembre 2017 à

Régions > Huy-Waremme > Actualité

Anne-Marie Lizin avait déjà initié un rapprochement avec Olivier Maingain à Huy: «A la fin de sa vie elle est venue me voir à plusieurs reprises»

Rédaction en ligne

Le président de Défi, Olivier Maingain, est venu officialiser l’union entre Défi et PourHuy, jeudi à Huy. Un rapprochement qui n’est pas si récent. De son vivant, Anne-Marie Lizin avait déjà rencontré Olivier Maingain. « Ses positions étaient proches du FDF, a affirmé son mari. Elle envisageait de rejoindre ce parti à l’occasion des élections européennes de 2019. »


Olivier Maingain, Grégory Vidal et Michel Lizin.

A.BT

Olivier Maingain, Grégory Vidal et Michel Lizin.

Avec un peu de retard sur l’horaire convenu, dû à un problème urgent à résoudre dans sa commune de Woluwée-Saint-Lambert, Olivier Maingain a rejoint le café « Contre vents et marées » jeudi sur le coup 15 heures 30.

À grandes enjambées, le président de Défi a descendu la rue Vankeer «  Très joli Huy, mais j’ai eu du mal à trouver une place pour me garer » a-t-il souri avant de répondre aux journalistes.

A la première question, à savoir qu’est-ce qui a poussé Défi à s’unir au groupe PourHuy, il est très clair : « PourHuy nous a convaincus car il s’agit d’un groupe de citoyens libres, indépendants de toutes les forces politiques traditionnelles, désireux de mener un projet de bonne gestion pour la Ville. » Olivier Maingain insiste ensuite sur la volonté de Défi de s’implanter plus largement en Wallonie, avant d’évoquer une rencontre avec Anne-Marie Lizin, il y a quelques années déjà.

> Découvrez le reste de l’interview dans notre édition digitale.

> La politique de votre région vous intéresse ? Découvrez notre page spéciale élections communales 2018 ici.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent