Publié le Mercredi 15 Novembre 2017 à

Régions > Mons > Actualité

Jean-Sébastien Belle, ce proche de Marcourt pris à son tour la main dans le sac!

Christian Carpentier

Le salaire de Jean-Sébastien Belle, qui préside l’invest wallon Mons-Borinage-Centre (IMBC), y a atteint 387.000 euros en 2016, soit bien plus que le plafond wallon de 245.000 euros. L’intéressé se dit dans la légalité. Pierre-Yves Jeholet, de son côté, n’est pas du tout de cet avis…

Photo News

On connaissait déjà le cas de Luc Partoune, patron de l’aéroport de Liège, et ses 400.000 euros annuels problématiques.

Un deuxième cas est apparu ce mardi au Parlement. Il concerne un invest wallon, celui de Mons-Borinage-Centre (IMBC). Il est présidé par Jean-Sébastien Belle, ancien chef de cabinet de Jean-Claude Marcourt (PS). Son salaire y atteindrait 387.000 euros pour 2016  !

Stéphane Hazée, député Ecolo : « C’est très problématique ».

> Voici comment le gouvernement Borsus compte réagir !

> Un décret… Qui s’applique à tous  ?

> Le ministre de l’Économie, Pierre-Yves Jeholet, se montre ferme  !

Notre analyse complète est à retrouver dans nos éditions digitales.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent