6

Univers > Foot > Diables Rouges

L'Union belge condamne les sifflets à l'encontre de Steven Defour lors de Belgique-Japon

Rédaction en ligne |

Publié le Jeudi 16 Novembre 2017 à

L’ancien joueur de Genk et du Standard a été hué à sa montée sur la pelouse du Jan Breydelstadion.

Lors de la rencontre de préparation des Diables Rouges face au Japon (1-0) mardi, Steven Defour a été pris en grippe par une poignée de supporters. Dans le stade Jan Breydel de Bruges, l’ancien milieu de terrain d’Anderlecht a été sifflé. «  Cela ne peut pas arriver chez les Diables rouges  » a condamné le directeur général de l’Union belge de football Koen De Brabander, jeudi

«  Nous étions surpris par cet incident et nous sommes convaincus que seule une minorité visait Steven Defour. Les matches des Diables Rouges doivent être séparés des clubs  », a estimé Koen De Brabander. «  Nous avons l’intention de créer un autre état d’esprit. Les supporters doivent se rendre compte qu’ils doivent soutenir tous les joueurs lors d’un match des Diables Rouges  ».

L’Union belge va entamer un dialogue avec la fédération des supporters 1895. «  Mais je pense que cela ne sera pas long. La fédération des supporters a bien compris qu’un tel incident ne peut pas arriver. »

Thijs Cools, membre du groupe 1895, a déjà fait savoir que ces sifflets «  donnent une mauvaise image de notre club de supporters  ». Thijs Cools a également déclaré qu’il était plus facile de créer de l’ambiance à Bruxelles. Selon De Brabander, il ne s’agit pas d’un plaidoyer pour un grand stade. «  Nous continuons à travailler au remplacement du Stade Roi Baudoin mais nous allons également visiter d’autres stades comme nouveau port d’attache  », a expliqué le CEO.