Publié le Samedi 18 Novembre 2017 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Une «milice de sécurité», composée de «grands frères», pour faire rentrer les jeunes dans le droit chemin: l'idée d'un citoyen à la suite des émeutes de Bruxelles

Rédaction en ligne

Beaucoup de Bruxellois ont été choqués par les images des émeutes survenues à Bruxelles samedi et mercredi dernier. Asslim Taslam (pseudonyme), fromager de 44 ans, a grandi dans le quartier Sainte-Catherine/Yser. Aujourd’hui, il lance sur la toile l’idée d’avoir des « milices de sécurité ». Elles seraient composées des « grands frères » de ces jeunes, qui viendraient leur parler et, en cas de rassemblement, interviendraient en première ligne pour les raisonner.


© News

© News

«  Je m’adresse aux générations 70,80,90, ça suffit !  », commence-t-il dans son message publié après les incidents de mercredi sur la place de la Monnaie. «  Je ne veux pas faire ici le Pascal mais le grand frère. S’il faut on créera un groupe, une sorte de milice de sécurité et nettoyer les rues quand il y a des rassemblements  », propose-t-il, avant d’expliquer plus en détail ce que cette milice pourrait faire.

Nous avons contacté l’auteur de ce message. Le texte qui a été écrit sous le coup de l’émotion comporte des phrases fortes qu’il souhaite nuancer.

> Après les émeutes et cassages, ce père de famille ne pouvait pas rester les bras croisés : il explique son projet et nuance ses propos dans nos éditions digitales.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent