54

Univers > Foot > Foot belge > Division 1A > Anderlecht

La vente du Sporting d'Anderlecht se précise

Stéphane Vande Velde |

Publié le Dimanche 19 Novembre 2017 à

D’après une info du journal Het Laatste Nieuws, deux offres de 75 millions d’euros seraient arrivées sur la table de la famille Vanden Stock pour la reprise d’Anderlecht.

L’une émane du milliardaire russe d’origine ouzbek, Alisher Usmanov, actionnaire minoritaire d’Arsenal, (qui, selon Forbes en 2017, a une fortune estimée à 15,1 billions de dollars) et le duo flamand Wouter Vandenhaute, patron de Woestijnvis, et Paul Gheysens, CEO de la société de construction, Ghelamco.

Comment en est-on arrivé là ? Comment Usmanov est-il entré la danse ? Pourquoi une joint-venture Vanden Haute-Gheysens ? Décryptage et informations sur notre nouveau site digital

Une offre russe pour Anderlecht: «Pas encore de décision», souligne Usmanov

PHOTONEWS_10596197-002

PHOTONEWS_10596197-002

«M. Usmanov a reçu différentes propositions, dont une suggestion concernant l’acquisition du RSC Anderlecht, mais aucune décision n’a été prise», indique un porte-parole de USM Holdings Limited, dont la communication est relayée par une firme de relations publiques londonienne. Le magnat russe, natif d’Ouzbékistan, «reste un fan loyal et dévoué, et un actionnaire, du FC Arsenal», ajoute la déclaration.

Alisher Usmanov, qui a notamment fait fortune dans l’industrie métallurgique, était entré au capital du club londonien d’Arsenal en 2007.

Ancien escrimeur, le Russe est par ailleurs président de la fédération internationale d’escrime, la FIE. Forbes le place dans le «top 5» des personnes les plus riches de Russie, avec une «valeur» nette estimée à plus de 15 milliards de dollars. L’oligarque a fondé le groupe sidérurgique Metalloinvest, basé à Moscou, mais il a également investi dans les télécommunications et les médias.

Son épouse Irina Viner-Usmanova, née également en Ouzbékistan, préside la fédération russe de gymnastique rythmique. Elle est une figure importante de ce sport en Russie, où elle entraîne les gymnastes du team national.