1

Univers > Foot > Foot belge > Division 1B > Union Saint Gilloise

Une Union solidaire empoche le nul sous les yeux de Malki

M.FA. |

Publié le Samedi 25 Novembre 2017 à

Belga

Déforcée avec un secteur offensif dépourvu d’attaquants, l’Union s’est montrée solidaire et a empêché Louvain de produire son jeu. Finalement les deux équipes n’ont pas réussi à se départager (0-0). On notera la présence d’un certain Sabah Malki en tribunes qui discute avec la direction pour renforcer le secteur offensif.

Avant même le coup de sifflet, la situation de l’Union s’est compliquée avec l’absence de Da Silva (entorse de la cheville), ce qui a contraint Marc Grosjean à n’avoir que six remplaçants sur le banc au lieu des sept prévus. Sur le terrain, faute d’attaquants fit, c’est le duo Fixelles-Tabekou qui était chargé de mener les offensives.

Et au vu du contexte compliqué, les Saint-Gillois ont offert une belle opposition à OHL, prenant même régulièrement le jeu à leur compte. Les hommes de Marc Grosjean héritaient même de quelques situations dangereuses mais sans parvenir à réellement inquiéter Gillekens.

Après la pause, sur leur lancée de la première période, les Saint-Gillois continuaient de laisser très peu d’occasions à Louvain et se créaient l’une ou l’autre opportunité comme le coup franc direct de Vercauteren qui s’est écrasé sur le dessus de la latte de Gillekens.

Malheureusement pour les Unionistes, Tabekou s’est… blessé en seconde période a dû quitter le terrain. Une tuile de plus pour Marc Grosjean et le matricule 10.

Cela n’a pas empêché l’Union de jouer avec ses atouts et son enthousiasme pour faire plus que contrarier une équipe louvaniste globalement décevante et très discrète.

En tribunes, on notera la présence de Sabah Malki, l’ancien de l’Union, du GBA, de Lokeren et de Roda. Il s’est installé en tribunes et a longuement discuté avec Guy Brison (vice-président de l’Union). Il ne fait aucun doute que les deux hommes ont discuté de l’éventualité de voir revenir l’attaquant à Saint-Gilles. D’autant plus que son contrat avec son club qatari s’est terminé. Il est donc libre et à 33 ans, il ne serait pas contre un dernier défi…