Publié le Jeudi 30 Novembre 2017 à

Régions > Liège > Actualité

Début du procès Intradel: Alain Mathot n'est pas tiré d'affaire, «la justice a voulu faire de moi un présumé coupable»

Arnaud Bisschop

Mardi, devant le tribunal correctionnel, débute le procès Intradel. Huit prévenus devront répondre de cette gigantesque affaire de corruption présumée dans le cadre de la construction de l’incinérateur par la société Uvelia en bordure de la E40, à Herstal.


Alain Mathot pourrait être rattrapé par la justice s’il n’était pas élu député en 2019.

Th. Van Ass

Alain Mathot pourrait être rattrapé par la justice s’il n’était pas élu député en 2019.

Le grand absent de ce dossier sera Alain Mathot, le député bourgmestre de Seraing. En mars 2016, les parlementaires avaient refusé de lever son immunité. La chambre du conseil de Liège ne pouvait, dès lors, pas le renvoyer devant le tribunal correctionnel, comme le souhaitait le parquet, afin de le juger. La justice le soupçonnait d’être le corrompu.

> «La justice a voulu faire de moi un présumé coupable»: la réaction d’Alain Mathot.

> Le bourgmestre est toujours inculpé dans ce dossier: tous nos développements.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent