Publié le Lundi 4 Décembre 2017 à

Régions > Luxembourg

Un dromadaire retrouvé au fond d'un puits romain à Mamer!

Rédaction en ligne

Découverte archéologique insolite chez nos voisins du Grand-Duché de Luxembourg à Mamer. Le squelette d’un… dromadaire vient d’être découvert dans un puits romain datant d’environ 250 après Jésus-Christ. À cet endroit-là, à proximité de l’actuel lycée Josy-Barthel, existait une occupation romaine sur l’axe reliant Reims à Trèves.


Le dromadaire était âgé de six ou sept ans.

Reporters

Le dromadaire était âgé de six ou sept ans.

Nos confrères grand-ducaux du Quotidien viennent de révéler une information pour le moins étonnante. À Mamer, des archéologues ont découvert des restes d’un dromadaire au fond d’un puits romain vieux de plus de 1750 ans. À proximité de l’école européenne, un chantier archéologique sur un ancien lieu d’occupation romaine est en cours depuis plusieurs années. En 2014, l’archéozoologue Carola Oelschlägel débute son étude d’ossements retrouvés dans le puits. Après deux jours d’observations, la piste des os de dromadaire est sérieusement envisagée. Ces ossements de camélidé faisaient partie d’environ 19.000 fragments de différentes espèces découverts dans le puits. «  Parmi ces os, 173 fragments (soit près de 20 kg en tout) proviennent d’un… dromadaire. Carola Oelschlägel n’a eu besoin que de deux jours pour déterminer une espèce qu’elle n’avait encore jamais eue sous les mains  », révèlent nos confrères du Quotidien. Après une étude détaillée, la scientifique a pu déterminer que la bête avait vraisemblablement été jetée dans le puits alors qu’elle était déjà en état de décomposition. Il s’agissait d’un tout jeune adulte de 6 ou 7 ans qui provenait d’Égypte selon ses origines génétiques. Mais que faisait un dromadaire sur le sol de l’actuel Grand-Duché du Luxembourg il y a plusieurs siècles ? Franziska Dövener, archéologue, avance deux hypothèses pour expliquer la présence de cet animal exotique. La première est l’appartenance du chameau à un marchand, la seconde, la plus probable, est en lien avec les affaires militaires. Les recherches historiques ont déjà prouvé la présence de la VIIIe légion dans les environs de Mamer. Une légion de retour d’opérations à la frontière orientale de l’Empire romain au niveau de la Syrie ou la Jordanie actuelles. Les soldats auraient ramené ce dromadaire afin qu’il transporte leur équipement.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent