Publié le Jeudi 14 Décembre 2017 à

Sports > Cyclisme > Route

Quintana espère que les autorités antidopage feront «bien leur travail»

Afp

Le Colombien Nairo Quintana, deux fois deuxième du Tour de France derrière Chris Froome, a réagi avec prudence à l’affaire qui a éclaboussé mercredi le champion britannique, déclarant espérer que les autorités antidopage « fassent bien leur travail ».

©JAVIER LIZON

Chris Froome, quadruple vainqueur du Tour de France, a subi un contrôle antidopage qui a révélé une concentration de salbutamol (anti-asthmatique) deux fois supérieure au seuil autorisé, lors de sa victoire sur le Tour d’Espagne en septembre. L’Union cycliste internationale (UCI) a ouvert une procédure contre le Britannique de 32 ans, qui encourt la perte de sa victoire dans la Vuelta et une éventuelle suspension.

« Nous espérons que les institutions de contrôle feront les choses correctement, voilà tout, comme pour n’importe quel coureur qui est passé par cette situation », a déclaré Quintana à la presse lors de la présentation à Madrid de l’effectif 2018 de son équipe Movistar.

« Que ces institutions fassent bien leur travail et que comme n’importe qui d’autre, (Froome) puisse respecter les règles », a ajouté le Colombien.

Quintana, âgé de 27 ans, est l’un des principaux rivaux de Froome sur les courses par étapes. Il a terminé deux fois dauphin du Britannique sur la Grande Boucle (2013, 2015) avant d’achever l’édition 2016 à la troisième place derrière Froome et le Français Romain Bardet.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent