Publié le Vendredi 15 Décembre 2017 à

Régions > Brabant wallon > Actualité

Ottignies: un échange de balles avec Jean-Michel Saive et une vente exclusive Fan's Team ce samedi

Rédaction en ligne

La marque de sportswear Fan’s Team, qui se profile comme « le Ralph Lauren belge », a développé un nouveau modèle de distribution combinant ventes en ligne et ventes éphémères via des pop-up stores bien dans l’air du temps. Soyez au rendez-vous ce samedi 16 décembre au Douaire à Ottignies-Louvain-la-Neuve!

Une vente Exclusive Fan's Team Sportswear "Le Cadeau Original" se tiendra ce samedi 16 décembre de 10h00 à 18h30 au Douaire, avenue du Douaire à Ottignies-Louvain-la-Neuve. Plus de 100 modèles seront exposés. Jusqu'à 50% sur les fins de séries. Un bonnet sera offert par client (jusqu’à épuisement du stock). A cette occasion, vous pourrez aussi défier Jean-Michel Saive au ping-pong ou simplement prendre un selfie de 14h à 16h!

Infos : www.fansteam.be

Fan’s Team, c’est quoi ?

La marque textile belge Fan’s Team a été lancée en 2014 par Olivier Collignon, administrateur-fondateur des centres de fitness Da Vinci Private Fitness & Wellness (Waterloo et Wavre), et son épouse Nathalie Ducoin. Ensemble, ils ont créé une collection de sportswear de qualité arborant de petits détails « noir, jaune, rouge » qui font toute la différence. Car au-delà de la marque, c’est un vrai concept que défend ce couple d’entrepreneurs brabançons : fédérer autour de Fan’s Team un maximum de personnes affichant leur fierté d’être belge. Et cela fonctionne indubitablement ! Témoins de cet engouement : les quelque 40 000 vrais fans de la marque sur Facebook et un passage remarqué à l’émission Coûte que Coûte sur RTL TVi.

La SPRL Fan’s Team a procédé, avec succès, à deux augmentations de capital. Plusieurs investisseurs privés, dont le pongiste Jean-Michel Saive (qui est aussi le plus populaire ambassadeur de la marque), ont souscrit à la première levée de fonds, de l’ordre de 60 000 euros. Une deuxième opération de collecte de fonds a été opérée en 2016 via la plateforme de crowdfunding MyMicroInvest : elle a permis de lever près de 80 000 euros auprès d’une bonne centaine d’investisseurs.

Nouveau modèle de distribution

En 2017, les fondateurs de Fan’s Team ont planché sur un nouveau modèle de distribution, combinant la vente en ligne (via le webshop fansteam.be) et les ventes « privées » dans des boutiques éphémères (ou pop-up stores). « Notre présence dans différents points de vente multimarques s’est révélée très complexe en termes de gestion. Elle a également confirmé une tendance de plus en plus nette : les gens essaient en boutique, puis font leurs achats sur Internet. Les points de vente souffrent de plus en plus de cette concurrence, avec une pression accrue sur les marges à tous les niveaux. A l’inverse, même si la vente en ligne est en pleine croissance, acheter des vêtements par ce biais reste difficile pour le Belge tant qu’une relation de confiance ne s’est pas installée envers la marque », explique Olivier Collignon.

Le modèle de distribution « mixte » mis en place cette année répond à ces défis commerciaux, tout en générant une image plus exclusive. Originalité de l’approche de Fan’s Team : la marque n’occupe pas de surface de vente temporairement vide, mais signe des partenariats avec des enseignes haut de gamme.

Extension de la gamme

En préparation des grands événements sportifs de 2018, Fan’s Team a, par ailleurs, élargi sa gamme de produits. Outre les collections sportswear « classique » et « prestige », la marque a développé une collection dédiée aux fans des sportifs belges qui brillent à travers le monde, toutes disciplines confondues. Dans une déclinaison de tenues sportswear chic, cette collection met en valeur, par ses imprimés et ses couleurs, l’image de la Belgique. Fan’s Team continue, par ailleurs, à étoffer sa collections de polos « Belgian Legends » mettant à l’honneur des sportifs et autres stars belges (Jean-Michel Saive, Enzo Scifo, Jean-Claude Van Damme…).

«Le rêve, pour un projet aux couleurs nationales tel que celui-ci, serait de pouvoir produire un jour en Belgique. Les volumes actuels ne nous le permettent pas encore. Toutefois, nous travaillons déjà sur un futur « process » intermédiaire qui vise à produire nos pièces à l’étranger avant de les personnaliser en Belgique aux couleurs de chaque pays, si possible en y ajoutant une démarche sociétale – nous songeons notamment à travailler en partenariat avec une entreprise de travail adapté », détaille le fondateur de Fan’s Team. Aux couleurs d’autres pays ? Mais oui, l’entreprise ambitionne de reproduire son modèle noir-jaune-rouge sur d’autres marchés, notamment la France et l’Italie, ce qui lui permettrait de doper ses volumes et sa croissance !

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent