Publié le Samedi 16 Décembre 2017 à

Actualité > Politique

Nos députés n'ont pas que leur salaire: une longue liste d'avantages, des transports gratuits à la salle de fitness…

Rédaction en ligne

Un lecteur s’est étonné que les député(e)s pouvaient se faire rembourser leurs nuits d’hôtel en cas de séance nocturne à la Chambre. Un avantage peu utilisé, comme nous le confirme Marco Van Hees (PTB). Il n’est d’ailleurs prévu que 5.000 € dans le budget pour ce poste. Mais la liste des autres avantages est plutôt longue…

Ils bénéficient d’une intervention financière pour leur PC.

PNews

Ils bénéficient d’une intervention financière pour leur PC.

Sauf fonction spéciale (président de commission, etc.), un député gagne 87.790,20 € brut par an, selon les calculs de Jean Faniel (Crisp). S’y ajoutent 24.581,24 € de forfait (28 % du salaire) pour les frais liés à l’exercice de leur fonction. Les frais ne sont pas taxés, mais bien le salaire. En net, ça donne environ 6.000 € par mois… En n’oubliant pas une réduction pour ceux qui n’assistent pas régulièrement aux votes.

L’indemnité forfaitaire précitée correspond à 2.089,39 € par mois. «  Elle est octroyée pour couvrir tous les frais  », explique M. Van Hees, «  … sauf que certains sont tout de même offerts  ». Sont compris les frais de téléphone, de bureau (chauffage, location…), de déplacement. Mais pas les cotisations au parti ou les dépenses électorales.

«  Les parlementaires peuvent utiliser les transports publics (SNCB, Stib, De Lijn, TEC), en première classe quand cela existe et ils bénéficient de tarifs préférentiels sur les TGV et Thalys au départ de Bruxelles-Midi  », poursuit Marco Van Hees (PTB).

> La longue liste des avantages à découvrir dans nos éditions digitales.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent