Publié le Mardi 26 Décembre 2017 à

Sports > Basket > Scooore League > Spirou Basket

Sur une autre planète, Ostende domine le Spirou

Guillaume Zaracas

Ostende a conservé son brevet d’invincibilité sur cette première partie de saison en venant à bout de Charleroi. Collectivement, le Spirou a encore un cap à passer pour faire trembler les Côtiers.

C’est un collectif ostendais en pleine confiance qui entamait ce second Clasico de la saison sur les chapeaux de roue (15-2). Justes dans chacune de leurs décisions offensives, les Côtiers s’envolaient, bien aidés par un 5/5 d’entrée à trois points. La sélection de tir n’était pas aussi lucide dans le chef des Carolos qui, malgré une bonne agressivité globale, ne trouvaient pas la faille. Si le ballon était bien vivant en attaque, les déplacements sans ballon peu tranchants et la trop faible exploitation des écrans empêchaient les Spirou d’alimenter le marquoir en début de rencontre.

Les débats s’équilibraient dans le second quart-temps. Libert et Grant veillaient à profiter des moindres espaces créés par les systèmes carolos, mais Ostende n’en démordait pas depuis la ligne des trois points, parfois bien aidé par une mauvaise rotation des Spirou défensivement ou un certain laxisme.

Et quand le danger ne venait pas des artilleurs ostendais, c’est Fieler et Kuridza qui profitaient pleinement de leur supériorité physique au poste 3 pour enfoncer les ailiers carolos. Les Côtiers menaient de 14 points à la mi-temps… malgré 8 tentatives de moins que Charleroi.

Au retour des vestiaires, Ostende montrait un étonnant manque d’efficacité en attaque (3 points en 5 minutes). Jekiri muselé par Katic, les troupes de Gjergja souffraient sans ancrage dans la raquette et allaient à nouveau se sauver par des triples parfois forcés (53-37). Le zone press carolo de fin de quart allait pourtant relancer le suspense (57-49).

L’espoir n’était que de courte durée pour Lynch et les siens. Salumu, irrésistible (18 points et… fautes provoquées), était soutenu par Djordjevic pour inverser la tendance.

Les Spirou eux perdaient les pédales et tiraient à tout va (0/8 à 3 pts), alors qu’Ostende enclenchait la deuxième et clôturait aisément les débats.

Au-delà de leur impressionnante profondeur d’effectif, les tenants du titre ont donné une leçon de lucidité et d’efficacité à chacun de leurs rivaux depuis le début de championnat et personne ne semble en mesure de leur barrer la route du titre actuellement.

Si le Spirou n’a pu compter sur l’apport habituel de Gibbs rapidement sorti de son match par les fautes, de gros efforts collectifs seront nécessaires pour mettre fin à la suprématie ostendaise. Charleroi n’aura pas manqué d’opportunités avec 19 tentatives de plus que son adversaire à deux points… mais n’aura que trop peu forcé Ostende à se découvrir en défense.

Derrière Ostende, Mons occupe désormais seul la deuxième place. Face à Alost, troisième, les Renards se sont imposés de justesse 80-78. Après un premier quart-temps ponctué sur le score de 20-9, les Montois ont vu leur adversaire revenir petit à petit dans la partie. Dans le money-time, Mons n’a pas tremblé pour décrocher une victoire méritée. Anvers en profite pour prendre la troisième place aux Alostois après sa victoire 63-78 sur le parquet du Brussels.

Liège, de son côté, a manqué une belle opportunité d’intégrer le top 5. Aux commandes pendant 39 minutes sur le parquet de Willebroek, les Liégeois ont dû s’incliner dans les derniers instants : 85-83. Dans le dernier match de la journée, Limbourg United s’est facilement imposé chez la lanterne rouge, Louvain : 66-86.

Redzone

Le Numérique de Sudpresse

Numérique de Sudpresse

Le Vlan est disponible en numérique

Numérique de Vlan