Publié le Samedi 30 Décembre 2017 à

Actualité > Politique

Bart De Wever: «Je ne sais pas si Dieu existe, mais s'il existe, il vote certainement pour moi et la N-VA»

Rédaction en ligne

Bart De Wever donne une longue interview dans Het Laatste Nieuws, ce vendredi matin. Un entretien sur divers sujets. Il parle de son sportif préféré, des attaques contre lui et bien sûr des prochaines élections communales de l’année qui vient et au cours de laquelle il sera candidat à sa succession à la tête de la ville d’Anvers. Et, à ce sujet, il pense que, si Dieu existe, il voterait pour lui…

Photo News

Bart De Wever s’exprime longuement dans Het Laatste Nieuws de ce vendredi. Il revient notamment sur les attaques dont il a été l’objet et qui mettaient en doute son intégrité morale, des attaques qui l’ont profondément touché. Mais cela ne l’a pas dégoûté de la politique pour autant. Il dit en être sorti renforcé, au contraire.

Le bourgmestre d’Anvers parle bien sûr des prochaines élections communales du mois d’octobre au cours desquelles il affrontera notamment Kris Peeters qui s’est installé à Anvers pour faire barrage au leader de la N-VA. Une situation au sujet de laquelle ironise Bart De Wever qui estime que le ministre CD&V n’est pas un vrai Anversois même s’il « loue quelque chose ici ».

Il poursuit en déclarant qu’il ne sait pas si Dieu existe. « Je suis un rationnel, dit-il. Mais s’il existe, je ne doute pas qu’il vote pour moi et pour mon parti. Pas pour les Verts ni pour les rouges. Pas non plus pour un parti qui dit qu’il agit en son nom ».

Sur le sport, le président de la N-VA dit ne pas suivre le sujet toutefois il connaît bien David Goffin qui, lors du tournoi d’Anvers, sera un peu le local face aux autres stars internationales.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent