Publié le Samedi 30 Décembre 2017 à

Actualité > Auto > BMW

Nous avons testé la BMW 540 qui dépasse toute seule: impressionnant! (vidéo)

Rédaction en ligne

Grâce à ses multiples capteurs et caméras, la voiture s’assure qu’il n’y a aucun risque avant de changer de bande de circulation. Une nouvelle étape sur le chemin, encore long, des véhicules entièrement autonomes.


Le marquage routier doit être parfait, ce qui n’est pas toujours le cas en Wallonie.

Garance Hallet

Le marquage routier doit être parfait, ce qui n’est pas toujours le cas en Wallonie.

Disons-le d’emblée, l’effet est saisissant lorsque le système se déclenche de lui-même pour la première fois. À 118 km/h sur l’autoroute, vous sentez le volant glisser entre les doigts relâchés, sans que vous ayez eu à amorcer le mouvement pour changer de bande et dépasser. La berme centrale se rapproche et là votre instinct de survie vous commande de reprendre la maîtrise avant que la voiture n’ait achevé de se centrer au milieu de la seconde bande. À la deuxième tentative, mis en confiance on laisse la machine prendre le pas sur les réflexes. Et effectivement, la voiture dépasse toute seule. On se rend compte alors que le mouvement du volant ressenti la première fois n’est pas si important que cela.

Juste enclencher le clignotant

Cette fonction de dépassement autonome est disponible en option sur la nouvelle Série 5 de BMW. Nous avons pu la tester pendant quelques jours. Il suffit d’enclencher le régulateur de vitesse intelligent, le maintien au milieu de la bande de circulation et d’enclencher le clignotant lorsque l’on veut dépasser. La boîte de vitesses est bien entendu une automatique.

Premier constat, cela ne fonctionne pas vraiment en cas de fortes pluies. Il n’est d’ailleurs pas recommandé d’utiliser le régulateur de vitesse lors des intempéries. Une fois que la chaussée était sèche, le dispositif a démontré ses capacités… directement liées à l’état de la voirie. Il faut que les deux lignes blanches délimitant la voie de circulation soient bien visibles pour pouvoir être lues par les caméras et les capteurs de la BMW. En Wallonie, le marquage routier laisse parfois à désirer. «  En Allemagne, l’infrastructure ne pose pas de problème. Cela fonctionnait parfaitement  », explique Christophe Weerts de BMW. On veut bien le croire. Certains tronçons du réseau wallon ne nous ont posé aucune difficulté.

Alors gadget ou réelle avancée ? La voiture met plus de temps à dépasser lorsqu’elle est seule à décider. «  Mais elle ne le fait qu’avec l’assurance qu’il n’y a aucun danger. L’être humain peut, lui, prendre des risques au moment de dépasser en cherchant à se faufiler. En fait, c’est surtout une nouvelle étape franchie vers la voiture entièrement automatisée. Ce qui apparaît comme un gadget aujourd’hui ne le sera plus demain avec les véhicules autonomes  ».

Et spécialiste de BMW de prendre en exemple un autre « gadget » disponible sur certains modèles de la marque : la caméra qui reconnaît les gestes de la main et augmente ou réduit le niveau sonore de la radio sans que l’usager n’ait à toucher le moindre bouton. «  Ce genre de commande gestuelle est appelé à se développer avec les véhicules autonomes. À terme, votre pare-brise pourra devenir une sorte d’écran  », assure Christophe Weerts.

La fonction « changement de bande automatisé » n’est disponible que pour la Série 5 de BMW, via l’achat d’un pack spécial (3.190 euros) comprenant notamment des caméras panoramiques, la détection de piéton et l’alerte de collision. D’autres modèles vont suivre, probablement la Série 7 à l’occasion de son prochain facelift.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent