Publié le Dimanche 31 Décembre 2017 à

Culture

Le terrible secret que Johnny Hallyday n'a jamais su quand il venait en Belgique: «On n'en parlait jamais»

Rédaction en ligne

Un de ses anciens producteurs raconte… Au début des années 70, avec son associé Joe Weckx, Albert Vermeiren a l’idée de relancer le music-hall à la française à Bruxelles. Parmi ses têtes d’affiche : Johnny Hallyday. Des moments inoubliables, mais aussi une anecdote beaucoup plus triste, que la star n’a jamais sue…

Le jour où le CPAS vient à la porte de Forest National…

Son père, Léon Smet, c’était le sujet sensible, tabou pour Johnny, l’enfant abandonné. La triste anecdote que nous confie Albert, le chanteur n’en a jamais eu vent lors de ses passages en Belgique… «  Plusieurs fois, le CPAS s’est présenté à Forest National, quand Johnny s’y produisait, pour faire remarquer que son père avait besoin d’argent. On n’en parlait jamais. Ça ne lui revenait pas aux oreilles. Moi je le savais parce qu’on nous faisait comprendre qu’on pouvait avoir la recette du spectacle bloquée à cause du père de Johnny. Mais ça n’est jamais arrivé, on a toujours trouvé un moyen. »

Léon Smet et son fils Johnny Hallyday

> La suite de cette interview exclusive, à lire dans nos éditions digitales

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent