Publié le Samedi 13 Janvier 2018 à

Actualité > Consommation

Le chocolat pourrait disparaître d'ici 30 ans, à cause du réchauffement climatique

Rédaction en ligne

Cet argument serait-il susceptible de faire changer d’avis Donald Trump au sujet du réchauffement de la planète ? Le chocolat est menacé de disparition. Les augmentations actuelles et prévisibles des températures pourraient amener des sécheresses telles que les plants de cacao sont en danger.

Voilà une information qui ne manquera pas d’inquiéter. Et pour sembler futile, elle reflète bien les changements provoqués par un réchauffement climatique trop élevé. Selon le «  US National Oceanic and Atmospheric Administration  », une augmentation de la température de seulement 2,1 degrés, causée par le réchauffement climatique, pourrait mettre fin à l'industrie du chocolat dans le monde entier au cours des 30 prochaines années.

Le Ghana et la Côte d'Ivoire, qui à eux deux produisent 60 % du cacao à travers le monde, ont connu des records de sécheresse en 2017. Les fèves de cacao sont donc beacuoup plus petites que ce qu’elles devraient normalement être. Les producteurs voient leurs plants de cacao en mauvais état et sont tentés de les replanter dans les montagnes, où les températures sont plus cléments. Mais ce déménagement pourrait être néface pour un écosystème déjà fragilisé.

Bref, alors que la demande en chocolat reste très élevée, voire même en augmentation, l’offre, elle, risque fort de se réduire.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent