Publié le Jeudi 4 Janvier 2018 à

Régions > Bruxelles > Actualité

«Punisher» et la croix de Jérusalem: les écussons controversés d'un policier de l'aéroport de Zaventem

J.C.

C’est un témoin qui nous a fait parvenir cette photo prise dans le hall des arrivées de l’aéroport de Zaventem dimanche matin. Sur le cliché, on peut voir un policier fédéral arborant sur son gilet, deux écussons : la croix de Jérusalem, une référence aux Croisades et le « Punisher », personnage des comics Marvel, une sorte d’antihéros vengeur. Deux insignes controversés. Une affaire qui rappelle la polémique autour du policier de Couvin surnommé « Kévin le Croisé », en référence aux Templiers.


La croix de Jérusalem (à gauche) et le Punisher (à droite).

D.R.

La croix de Jérusalem (à gauche) et le Punisher (à droite).

Le cliché a été pris par un employé de l’aéroport de Zaventem, dimanche 31 décembre. L’un des policiers en patrouille dans le hall des arrivées de Brussels Airport arbore sur son gilet plusieurs écussons qui l’ont choqué.

«  Il est inadmissible de voir encore à l’heure actuelle des agents de police patrouiller avec des uniformes arborant ostensiblement une tête de mort « Punisher », référence à un antihéros de Marvel, sorte de mercenaire assoiffé de vengeance et qui se sent au-dessus des lois, et la croix de Jérusalem, très présente sur internet et utilisée régulièrement par des groupuscules proches des suprémacistes et racistes  », commente ce témoin. Après la polémique autour de « Kévin le Croisé », notre interlocuteur s’étonne que des policiers portent encore ces symboles.

> Une investigation est en cours du côté de la police fédérale  : « il est interdit d’avoir des écussons d’insignes qui ne sont pas policiers. »

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent