Publié le Jeudi 4 Janvier 2018 à

Culture > Cinéma

Cate Blanchett choisie pour être la présidente du prochain Festival de Cannes: un choix militant

Afp

«Une présidente engagée», promettent les organisateurs: l’Australienne Cate Blanchett, actrice aussi exigeante que glamour, couronnée de deux Oscars, présidera le jury du 71e Festival de Cannes (8-19 mai), un choix qui s’est aussi porté sur une figure de proue de la lutte contre le harcèlement.

Reuters

Cate Blanchett est la 12e femme à se voir confier cette fonction, quatre ans après la réalisatrice néo-zélandaise Jane Campion. Agée de 48 ans, elle succède au cinéaste espagnol Pedro Almodovar, dont le jury avait décerné la Palme d’or au Suédois Ruben Ostlund pour «The Square».

«Je viens à Cannes depuis des années comme actrice, comme productrice, pour les soirées de gala et pour les séances en compétition, pour le Marché même. Mais je ne suis encore jamais venue pour le seul plaisir de profiter de la corne d’abondance de films qu’est ce grand festival», a réagi la star australienne dans un communiqué.

Ce choix, s’il apparaît logique d’un point de vue artistique comme médiatique, peut être aussi interprété comme une volonté du festival de Cannes de soutenir le combat contre le harcèlement dans la profession, depuis que l’affaire Weinstein a ébranlé le 7e art l’automne dernier.

Cate Blanchett a en effet été une des premières célébrités à prendre ouvertement position contre le producteur Harvey Weinstein, accusé depuis le 5 octobre d’agression sexuelle et de viol par plus d’une centaine de femmes.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent