Publié le Vendredi 5 Janvier 2018 à

Actualité > Belgique

Drame pour Dodo la Saumure: il vient d'être plaqué par Béatrice, sa compagne!

P.F.

Ensemble, ils ont traversé des épreuves durant 12 ans, dont la sordide affaire DSK et la prison pour trafic d’êtres humains. Mais Dominique Alderweireld, alias Dodo la Saumure, est désormais un cœur à prendre…


Dominique Alderweireld, alias «
Dodo La Saumure
».

Photo News

Dominique Alderweireld, alias « Dodo La Saumure ».

Ainsi, Béatrice Legrain a choisi de quitter le célèbre Dodo, qui fêtera bientôt ses 69 ans. Selon nos confrères de la DH, qui révèlent l’information, les deux mois de prison que le couple a endurés ont pesé lourd dans cette décision. «  Je ne souhaite plus être son associée  », explique-t-elle à la DH. «  Je vois les choses différemment. Le truc de Dodo, c’est de continuer de faire de la provoc. Il a toujours aimé cela et on ne le changera pas. Depuis que je suis sortie de prison, j’ai décidé, moi, de respecter les règles à la lettre. Conclusion : Dodo la Saumure et moi, c’est fini.  »

Mais celle qui est désormais l’ex-compagne de Dominique Alderweireld insiste pour dire qu’elle n’est pas en pétard avec son ex. Béatrice aurait retrouvé une âme sœur et reste à la barre d’une maison close, « l’institut Béa ».

Dodo La Saumure a été incarcéré en Belgique pour traite d’être humains, de fraude à l’ONSS ainsi que de bris de scellés placés sur deux maisons closes. Il a passé, durant l’année 2017, sept semaines en prison. «  Ils m’ont enfermé parce que j’avais des filles non déclarées, elles n’étaient pas salariées  », nous a-t-il expliqué il y a quelques jours dans une interview exclusive. «  On me demande de les déclarer comme salariées, mais d’un autre côté c’est interdit, sinon cela fait de moi un proxénète. Je peux y opposer deux jurisprudences, qui me concernent et qui pour les mêmes cas, m’acquittent. C’est ce qu’on appelle le surréalisme à la belge ! Je pensais d’ailleurs sortir beaucoup plus tôt car il n’y avait rien dans le dossier.  »

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent