Publié le Vendredi 5 Janvier 2018 à

Régions > Sambre-Meuse > Actualité

Des sangliers sèment la pagaille à Gourdinne: «Ils ont tout saccagé»

Rédaction en ligne

Trois sangliers retournent quotidiennement une dizaine de jardins à Gourdinne. Pour les riverains, c’est un calvaire. Que fait le département de la Nature et des Forêts (DNF) ?


Alain Marique a vu son jardin être complètement retourné par les trois sangliers.

L.P.

Alain Marique a vu son jardin être complètement retourné par les trois sangliers.

Alain Marique est l’heureux propriétaire d’une villa dans le « Baconvalle » à Gourdinne. Il n’avait jamais eu affaire à des sangliers. En un mois, son jardin a été complètement détruit. Les responsables, trois petits sangliers nés dans le terrain d’en face. Ses voisins avaient déjà eu quelques soucis depuis le mois de juin. Les sangliers sévissaient de temps en temps. Et puis, son jardin y est passé. «  Ils s’y sont repris à trois fois pour tout saccager. La première fois, ils étaient venus à l’arrière de la maison. J’avais pris mon courage à deux mains et j’avais remis mon jardin en ordre. La nuit d’après, ils ont recommencé. Ensuite, ils se sont attaqués aux côtés de la maison et puis à l’avant », explique Alain Marique. Le terrain ressemble à une terre fraîchement retournée. «  Ils reviennent souvent, nous les entendons la nuit, ils cherchent des vers. Ils n’ont pas peur, impossible de les effrayer. Parfois, ils passent à quelques mètres de nous. Quand on les suit, ils nous baladent dans le quartier, ils passent d’un jardin à l’autre. » désespère le propriétaire.

Les frais engendrés par ces dégâts sont conséquents

En face de chez Alain, même constat, en pire  !

Face à cette problématique, voici les solutions proposées.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent