Publié le Lundi 8 Janvier 2018 à

Régions > Liège > Actualité

Un homme interpellé à la suite d'un incendie à Saint-Nicolas qui a intoxiqué une personne

Belga

Le locataire de l’appartement dans lequel un incendie s’est déclaré dans la nuit de dimanche à lundi, à Saint-Nicolas (Liège), y aurait volontairement mis le feu. Il a été emmené au commissariat de la zone de police d’Ans/Saint-Nicolas, où il est entendu, a indiqué lundi le parquet de Liège. Une connaissance, présente au moment des faits, a été secourue par les pompiers et emmenée à l’hôpital.

Photonews

Les faits se sont produits peu après 3 h, dans un immeuble situé rue de la Justice à Saint-Nicolas. L’incendie s’est déclaré dans un appartement du 1er étage où se trouvaient le locataire et un ami à lui. Il semble que tous deux étaient sous influence d’alcool ou de produits stupéfiants, voire les deux.

L’incendie a d’emblée été qualifié de criminel. Selon les premiers éléments, le locataire des lieux aurait eu envie de filmer une casserole en train de brûler avant de jeter de l’eau pour éteindre les flammes, ce qui a eu pour effet d’empirer la situation. Il a alors alerté la locataire vivant sur le même palier. Elle et son mari ont été pris en charge par les services sociaux de la commune de Saint-Nicolas en vue de leur relogement.

En intervenant dans l’appartement, les pompiers ont découvert un homme au sol. Intoxiqué par les émanations de fumée, il a été évacué et transporté à l’hôpital. Le médecin légiste qui l’a ausculté a constaté qu’il présentait une plaie au thorax ainsi que diverses contusions. La victime n’a pas encore apporté d’explications quant à l’origine de ses blessures.

Le locataire de l’appartement, âgé de 31 ans, a été emmené au commissariat pour s’expliquer sur ces faits qualifiés de tentative d’assassinat. En effet, à l’arrivée des pompiers, il n’a pas mentionné la présence d’une personne au sein de l’appartement en feu. L’auteur présumé a néanmoins nié avoir eu l’intention de mettre fin à ses jours.

Le parquet a mandaté un expert afin qu’il détermine l’origine du sinistre.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent