43

Univers > Foot > Foot belge > Division 1A > Standard

Malgré des résultats décevants, Olivier Renard maintient sa confiance à Ricardo Sa Pinto: «Non, il n'est absolument pas menacé»

Jérôme Vidotto |

Publié le Lundi 8 Janvier 2018 à


©News

©News

L’effectif liégeois ne devrait pas changer notablement durant ce mercato. Contesté dans certaines sphères, Ricardo Sa Pinto ne l’est en aucun cas par sa direction.

Olivier Renard est présent à chaque entraînement depuis le début du stage hivernal à Marbella. Il assiste à chaque séance… le téléphone vissé à son oreille. En cette période de mercato, le directeur sportif des Rouches est très sollicité. Pourtant, le noyau ne devrait subir que quelques retouches, et encore. «  Nous verrons si nous renforcerons l’effectif, lâche timidement l’intéressé. Nous ne ferons pas de folies. Je fais confiance au groupe actuel. Nous avons transféré 7 joueurs potentiellement titulaires cet été. L’investissement a été effectué par le président et nous ne pouvons répéter pareilles opérations lors de chaque mercato. Si nous avons la possibilité de faire quelques retouches dans le but de s’améliorer, nous le ferons mais nous ne transférerons certainement pas à des postes où nous estimons qu’il y a déjà des possibilités.  »

Rayon départ, il ne devrait pas y avoir beaucoup d’agitation. «  L’objectif est d’essayer de garder au maximum nos joueurs et de continuer à grandir. Je suis content du rendement de certains, mais on ne peut être satisfait vu notre classement.  »

Au niveau du coach, le Standard soutient son entraîneur Ricardo Sa Pinto malgré des résultats peu enthousiasmants : «Non, il n’est absolument pas menacé.» Le tempérament chaud du Portugais plaît d’ailleurs beaucoup au directeur sportif des Rouches.

Rayon résultats, le club pointe à la 9 e  place du championnat, comptabilisant un décevant total de 26 points. On ne se réveille pas vraiment avec le sourire actuellement du côté de la direction liégeoise. «  Quand tu sors de plusieurs saisons compliquées, le doute est inévitablement tout le temps là », concède Olivier Renard.

> Les fins de rencontre : voilà où réside le plus gros problème des Rouches. «  Sur toute la saison, nous sommes l’équipe à avoir perdu le plus de points en fin de matchs.  »