Publié le Lundi 8 Janvier 2018 à

Régions > Tournai > Actualité

Il y a eu exactement 104 tombes vandalisées à Villle-Pommeroeul

Belga

La nuit de vendredi à samedi, une centaine de tombes du cimetière de Villle-Pommeroeul (Bernissart) ont été dégradées. Les voleurs se sont emparés de croix en cuivre ou en laiton. Les préjudiciés doivent déposer plainte de manière individuelle.

«C’est ma fille qui m’a prévenue de ce carnage samedi matin. Il y avait des gens en pleurs dans le cimetière», nous confiait lundi Annette Cornelis, échevine en charge des cimetières au sein de l’entité de Bernissart.

Le petit cimetière de Ville-Pommeroeul, qui accueille quelque 300 tombes, a été victime la nuit de vendredi à samedi d’un vol pour le moins honteux. «Ce lundi matin, avec le fossoyeur, nous avons répertorié le nombre de tombes vandalisées. Il y en a précisément 104. Ce recensement a été effectué afin d’évaluer le préjudice. En soi, la commune n’a pas été victime de ces dégradations! Il n’y a eu ni effraction du cimetière ni détérioration des biens communaux. Seuls les privés sont concernés», explique l’échevine, dépitée de cette situation.

Durant cette nuit de vandalisme, les malfrats ont arraché des tombes les croix qui étaient en cuivre ou en laiton, des matériaux revendables. «Ils n’ont pas réussi à arracher le lettrage de valeur des sépultures et ont rejeté au sol les croix en fer. Les gens sont très attristés de cette situation», déplore Mme Cornelis qui regrette aussi que la police n’a pas entendu recevoir la plainte de la commune.

«Seuls les préjudiciés peuvent porter plainte à titre personnel. (...) Il y a aussi un avis de la commune sur la porte du cimetière de la rue Hautrage», indique-t-elle. «J’invite les préjudiciés à porter plainte individuellement. Je vais essayer de faire en sorte que la police de la zone de Péruwelz-Bernissart passe plus souvent devant les cimetières de l’entité», ajoute Roger Vanderstraeten (PS) bourgmestre de Bernissart.

Interrogé par nos soins ce lundi en fin d’après-midi, le parquet de Tournai n’a pas été avisé des faits.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent