Publié le Mercredi 10 Janvier 2018 à

Régions > Luxembourg > Actualité

Cabaret Vert: arrêté avec de l'ecstasy, de la cocaïne et du LSD, il ressort libre du tribunal

A.V., L’Union L’Ardennais

Un Français de 22 ans comparaissait ce lundi devant le tribunal pour trafic de stupéfiants en marge du Cabaret Vert. Pour rappel, le Cabaret Vert est un festival qui se déroule en été à Charleville-Mézières, et donc très prisé par le public belge également.


Un festival pourtant très sympathique
!

Loïc Warin

Un festival pourtant très sympathique !

Le jeune homme, originaire de Picardie, avait été contrôlé le 25 août en compagnie de deux amis, au motif que l’un d’eux avait laissé tomber sa canette de bière et qu’un autre tentait de traverser de manière dangereuse.

Sur deux des jeunes gens et dans la voiture de ceux-ci, les policiers découvraient une véritable supérette de la drogue. Près de 14 grammes de cannabis, 8 grammes de cocaïne, 330 cachets d’ecstasy et 5 doses de LSD, dont le jeune homme avouera qu’il avait l’intention de les vendre aux festivaliers.

Une affaire simple, des faits reconnus par l’intéressé.

Mais c’était sans compter sur l’avocat du jeune homme.

L’avocat, estimant le contrôle irrégulier car non justifié, a plaidé la nullité de la procédure. Argument entendu par le tribunal.

Le jeune dealer est donc ressorti libre et dégagé de toute poursuite. Cerise sur le gâteau : les 280 euros qui avaient été saisis devront lui être restitués.

Ironie de l’histoire, le procureur de la République avait signé des réquisitions autorisant les contrôles d’identité systématiques sur toute la durée du festival. «  J’ai déjà vu des procès-verbaux mieux rédigés  », a admis ce dernier.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent