Publié le Mercredi 10 Janvier 2018 à

Régions > Centre > Actualité

Huseyin Kazanci, le président de La Louvière Centre, se confie sur les problèmes financiers du club: «Seul c'est dur, mais je ne lâcherai pas»

Emmanuel Demolder

Florissante sur le plan des résultats, même si le titre de champion semble aujourd’hui hors d’atteinte, la situation de La Louvière Centre l’est nettement moins au niveau financier où le président se trouve isolé. Face aux rumeurs faisant état de difficultés budgétaires, Huseyin Kazanci joue cartes sur table, en envisageant tous les cas de figure, dont celui de s’ouvrir à des investisseurs étrangers.


S’il reconnaît que la situation budgétaire est difficile, Kazanci veut garder le cap.

David Claes

S’il reconnaît que la situation budgétaire est difficile, Kazanci veut garder le cap.

Malgré la situation financière difficile, Huseyin Kazanci, le président louviérois, ne compte pas jetter l’éponge  : « Je l’ai dit, je n’abandonnerai pas. La situation est difficile, hypercompliquée même, je perds de l’argent, mais je veux tout faire pour amener le club à bon port. Pour l’équipe première pour laquelle je nourris de grandes ambitions, et pour les jeunes. »

> Le président évoque les pistes de partenariats financiers avec des investisseurs étrangers.

> Retrouvez son interview dans nos éditions digitales (vidéo).

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent