Publié le Mercredi 10 Janvier 2018 à

Régions > Mons > Actualité

Cuesmes: la scène de tirs reconstituée près du terrain de foot

Rédaction en ligne

Un important déploiement policier a été constaté ce mercredi en début d’après-midi, rue de Frameries, à Cuesmes. La montée vers le terrain de football est en effet bloquée par deux grandes bâches noires. Cependant, pas de quoi s’alarmer ! Il s’agit de la reconstitution d’une scène de tirs qui s’est déroulée en septembre 2017. Une dispute avait éclaté entre un riverain et un supporter de foot pour une histoire de stationnement. Le riverain avait fini par lui tirer dessus à la carabine à plombs.


L’allée vers le terrain de foot est bloquée.

A.U.

L’allée vers le terrain de foot est bloquée.

Ce mercredi après-midi, les riverains étaient nombreux à s’interroger. «  J’ai demandé à la police ce qu’il se passait mais ils m’ont dit qu’il n’y a rien  », commente une senior qui passait par là. Les curieux sont aussi tenus à distance. Seuls les témoins, le tireur présumé, les policiers et autres maîtres chiens sont admis derrière les bâches noires qui cachent la montée vers le terrain de foot de Cuesmes. Les parents sont nombreux à arriver sur place avec leurs enfants, habillés en tenue de foot. «  Tous les entraînements de cet après-midi sont annulés  », prévient un riverain. La reconstitution prend un certain temps «  Ils auront fini vers 17-18h, et ils sont en route depuis 14h !  », souligne la proche d’un témoin.

Le long de la -très fréquentée- rue de Frameries, les automobilistes curieux sont nombreux à ralentir.

Plusieurs combis de police sont présents. De grandes bâches noires bouchent l’entrée du terrain de foot de Cuesmes. Le tireur présumé, un riverain, est présent, ainsi que la victime et plusieurs témoins de la scène. Ils vont, chacun à leur tour, raconter ce qu’ils ont vu et/ou fait ce jour de septembre 2017 où ça a dégénéré. Une dispute a en effet éclaté entre un supporter de foot et un riverain pour une histoire de stationnement gênant. Ce dernier a fini par lui tirer dans le dos, à la carabine à plombs.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent