Publié le Jeudi 11 Janvier 2018 à

Régions > Mons > Actualité

Elio Di Rupo en faveur des cultures communales de cannabis: le président du PS veut s'inspirer du modèle néerlandais sur la réglementation des drogues douces

Rédaction en ligne

Produire du cannabis et le distribuer aux consommateurs sous contrôle des communes. La mesure a été adoptée aux Pays-Bas suite à l’accord du gouvernement Rutte III. En Belgique, le président du PS et bourgmestre de Mons, Elio Di Rupo, se montre favorable à long terme. En attendant, il tente toujours de mettre en place le projet pilote de « Cannabis Social Club » dans la cité du Doudou. Exclusif.

Exclu

Etudiant, le président du PS avait eu l’occasion de tester lui-même le cannabis.

Photonews et Reporters

Etudiant, le président du PS avait eu l’occasion de tester lui-même le cannabis.

Inscrite parmi les 170 engagements adoptés par le parti socialiste en novembre dernier, la proposition visant un modèle belge de réglementation du cannabis est toujours d’actualité. Chez nos voisins du nord, le tout nouveau gouvernement Rutte III a d’ores et déjà décidé de devenir le premier pays de l’Union européenne à légaliser la production de cannabis.

Ce nouveau dispositif, expérimental dans un premier temps, vise à devancer les trafiquants de drogue qui fournissent le marché à grande échelle. Les producteurs seront triés sur le volet et planteront du cannabis sous contrôle des autorités. Les communes se chargeront ensuite de distribuer les drogues produites (marijuana et haschich) dans des points de vente accessibles aux consommateurs.

Dans notre royaume, Elio Di Rupo se montre favorable à long terme. Mais qu’en est-il de la législation actuelle  ?

En tout cas, tous les partis belges n’ont pas le même avis sur la question…

Elio Di Rupo nous a avoué une petite expérience avec le cannabis lors de ses années étudiantes.

De plus, Di Rupo espère toujours créer une structure expérimentale qui accueillerait des consommateurs réguliers à Mons, le Cannabis Social Club.

> Une information exclusive à lire dans nos éditions digitales

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent