Publié le Jeudi 11 Janvier 2018 à

Régions > Mons > Actualité

Lionel Bonjean, un MR montois, s'offrait des primes de près de 800 euros par mois au sein d'une ASBL provinciale

Rédaction en ligne

Double rémunération pour le MR montois Lionel Bonjean. Alors qu’il faisait partie des plus hauts gradés de la Province du Hainaut, il touchait en plus, chaque mois, 800 euros de traitement dans une asbl paraprovinciale, située à la même adresse que son lieu de travail. Une ASBL dans laquelle il était administrateur délégué mais dans laquelle il s’est aussi fait nommer responsable de projets.

Exclu

Lionel Bonjean

E. G./ COM

Lionel Bonjean

Rappelez-vous, l’an passé, Annie Taulet, députée provinciale PS, était prise dans la tourmente. En plus de son traitement de députée, elle touchait 18.000 euros bruts par an au sein d’une ASBL paraprovinciale informatique, une compétence que l’élue comptait déjà dans ses attributions.

Ce n’était pas la seule ASBL provinciale à fonctionner de la sorte. Cette fois-ci, c’est Lionel Bonjean, conseiller communal MR, qui est concerné. Certes, il n’est pas élu provincial comme l’est Annie Taulet. Le Montois exerce son mandat politique MR au sein du conseil communal. À la Province du Hainaut, il était fonctionnaire, au sein d’une structure supervisée par le député provincial libéral Gérald Moortgat.

En cause dans ce dossier : un traitement de 800 euros par mois au sein de l’ASBL HD Gestion…

En ce qui le concerne, cela aurait duré des années… Une double rémunération  !

Au-delà du montant même de la rémunération, c’est aussi la manière dont elle a été octroyée qui pose questions  !

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent