8

Univers > Foot > Foot belge > Division 1A > Standard

Le Standard change de visage: les Liégeois cherchent des solutions pour gommer leurs défauts

À Marbella, Jérôme Vidotto |

Publié le Jeudi 11 Janvier 2018 à

Le Standard doit oublier 2017 au plus vite et se lancer tête baissée dans 2018. Une année qui doit le remettre sur le droit chemin et qui pourrait bien révéler un autre visage des Rouches. Outre d’éventuels transferts, d’autres changements pourraient bien avoir lieu.

Le Standard est face à un défi de taille. Non seulement il est à trois rencontres d’un nouveau sacre en Coupe de Belgique (le huitième), mais il lui reste surtout 9 matches à disputer pour décrocher une qualification pour les Playoffs 1. L’objectif clamé par les Rouches est là. Le club liégeois ne peut se permettre de louper une nouvelle fois le top 6, quitte finalement à n’y faire que de la figuration vu le retard accumulé depuis le début de la compétition (27 points de moins que le leader brugeois…).

Ricardo Sa Pinto a travaillé d’arrache-pied toute la semaine pour gommer les défauts de son équipe et ainsi repartir sur de nouvelles bases.

1. Un pressing plus soutenu devrait voir le jour, comme en amical

Lorsque Ricardo Sa Pinto a pris la tête de l’équipe, il s’est d’abord concentré sur la défense. Il devait stabiliser ce secteur. L’éclosion de Christian Luyindama y a grandement contribué. En Espagne, il a également travaillé le pressing de toute sa ligne médiane et de son attaque sur le porteur du ballon.

2. Collins Fai pourrait prendre le dessus sur Luis Pedro Cavanda

Depuis le début de la saison, Collins Fai a rarement déçu, qu’il soit aligné à droite ou à gauche de la défense. Il semble avoir pris le pas sur Luis Pedro Cavanda pour le poste de titulaire à droite.

3. L’efficacité devant le but semble enfin au rendez-vous

Mardi, lors de la joute amicale, on a bien cru que tout ce travail fourni fut inutile quand Carlinhos rata par deux fois l’immanquable en seulement deux minutes de jeu. Et comme souvent, le Standard encaissa dans la foulée. 2018 allait commencer comme 2017 s’était terminée… On a alors assisté à un revirement de situation. Les Rouches se sont montrés concrets devant la cage adverse.

> Toute l’actualité des Rouches ici.