Publié le Jeudi 11 Janvier 2018 à

Régions > Luxembourg > Actualité

Un policier de Neufchâteau condamné pour le viol d'une informatrice

Belga

Un inspecteur de la police fédérale de Neufchâteau âgé de 43 ans a été condamné jeudi par la cour d’appel de Liège à une peine de 5 ans d’emprisonnement avec sursis pour la moitié après avoir violé une jeune femme âgée de 21 ans qui était son informatrice.


La défense du policier n’a visiblement pas convaincu.

F.Bisson

La défense du policier n’a visiblement pas convaincu.

Ce policier a également été condamné pour attentat à la pudeur, coups et traitements dégradants à l’égard de la victime.

Les faits s’étaient déroulés le 2 juin 2012. Le policier se trouvait dans le «carré» de Liège avec des collègues et y avait rencontré son informatrice, une jeune femme âgée de 21 ans qui souhaitait aussi intégrer la police.

La jeune femme avait demandé à être raccompagnée chez elle par le prévenu. En chemin, le prévenu lui avait formulé des reproches, portant notamment sur sa tenue vestimentaire et sur sa liaison avec un autre policier.

Le prévenu avait immobilisé son véhicule du côté de Bertogne. La victime avait enduré des faits de viol, d’attentat à la pudeur et de coups alors que la scène s’était terminée par un fait de traitement dégradant.

Condamné en première instance à 4 ans de prison avec sursis partiel, le prévenu avait affirmé qu’il n’était pas dans son état normal le soir des faits. Il disait qu’il aurait pu se trouver sous influence d’une drogue (du GHB absorbé à son insu) ou sous les effets d’une crise d’épilepsie.

Les arguments du policier n’ont pas été jugés convaincants. La cour a par contre retenu l’acte commis par un amoureux éconduit qui avait dépassé le cadre strict des relations professionnelles avec son informatrice et qui avait abusé de l’autorité qui lui était conférée par sa fonction pour commettre ces faits.

Le policier a été condamné à une peine de 5 ans de prison avec sursis pour la moitié. Son arrestation immédiate n’a pas été ordonnée.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent