Publié le Jeudi 11 Janvier 2018 à

Régions > Tournai > Actualité

Tournai: 2 ans de prison avec sursis pour une femme qui avait emmené sa fille en Syrie

Belga

La 12e chambre de la cour d’appel de Bruxelles a condamné, jeudi, Julie B. à une peine complémentaire de deux ans de prison, avec sursis probatoire complet, pour rapt d’enfants. Cette peine s’ajoute à celle de 3 ans de prison avec sursis partiel dont a écopé la prévenue en 2015 pour participation aux activités d’un groupe terroriste. Julie B., une jeune femme originaire de Tournai, âgée de 28 ans, avait emmené sa fille en Syrie en janvier 2015, sans en avertir le père de l’enfant.

La cour a réformé le jugement rendu en première instance, lequel avait estimé qu’il ne fallait pas prononcer de peine supplémentaire à l’encontre de la prévenue. La cour a prononcé jeudi une peine complémentaire de 2 ans de prison à l’encontre de Julie B., pour avoir enlevé sa fille à son père.

Cette jeune Tournaisienne de 28 ans était partie en Syrie avec sa fille de 5 ans, en janvier 2015, pour y rejoindre un homme, Yassine Lachiri, combattant djihadiste. Le père de son enfant ne lui avait pas donné son accord pour emmener leur fillette là-bas.

Plusieurs mois après, elle était revenue en Belgique avec l’enfant. Elle avait immédiatement été soupçonnée d’avoir participé aux activités d’un groupe terroriste en Syrie, avait été inculpée pour cela puis renvoyée devant le tribunal correctionnel de Bruxelles. En novembre 2015, le tribunal l’avait condamnée à 3 ans de prison avec sursis partiel.

Plus tard, Julie B. avait à nouveau été citée devant ce même tribunal, cette fois pour répondre du rapt de sa fille. Le tribunal avait considéré qu’il ne fallait pas prononcer de nouvelle sanction, selon le principe d’absorption de peines.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent