Publié le Vendredi 12 Janvier 2018 à

Régions > Charleroi > Actualité

Pierre paye son parking à l'horodateur dans le centre de Charleroi mais reçoit un PV: un cas rare mais pas isolé, «le système n'est pas infaillible»

Rédaction en ligne

Pierre Gobbe ne décolère pas : il a reçu, de la Régie communale autonome, une « invitation » à s’acquitter d’une redevance forfaitaire pour stationnement sans payement dans le cœur de Charleroi. Le « hic », c’est qu’il avait bien payé son ticket de stationnement. « En justice, si le système n’est pas fiable, il est illégal », s’indigne-t-il…

Exclu

Le dispositif de la RCA présente encore quelques failles...

THIERRY PORTIER

Le dispositif de la RCA présente encore quelques failles...

Ce lundi, Pierre Gobbe s’est vu adresser par la Régie communale autonome un courrier dont il se serait bien passé. En l’occurrence, l’invitation à payer une redevance communale pour avoir omis d’alimenter l’horodateur, alors que son véhicule était stationné boulevard Joseph II à Charleroi. «  On me réclame le versement de 25 € pour le 6 janvier 2018. Et, à défaut, on me réclame 15 € supplémentaires pour frais administratifs  », précise Pierre Gobbe. Or, si les faits ont été constatés le 20/12/2017, l’avis à payer n’est parvenu à l’automobiliste que le 8 janvier. En d’autres termes, avec frais majorés.

> Pierre Gobbe a envoyé une réclamation, mais entend bien ouvrir le débat.

> La RCA répond : «  Les cas de ce genre sont rares. Mais il est vrai que le système n’est pas infaillible  »

> Certains couacs sont déjà réglés, d’autres sont en passe de l’être.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent