Publié le Vendredi 12 Janvier 2018 à

Régions > Centre

Patrick Prévot (Soignies), indigné par les propos d'Anne Morelli : «elle discrédite la cause des femmes et des victimes de violences»

M.PW.

L’interview d’Anne Morelli, hier matin, sur la Première, a suscité beaucoup de réactions. « Les femmes paraissent toujours victimes, mais nous sommes aussi des dragueuses », déclare la professeure de l’ULB, signataire de la tribune du Monde « Des femmes libèrent une autre parole » qui défend « la liberté d’importuner ». En tant que président du comité d’avis chargé d’examiner les questions relatives à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes au Parlement, Patrick Prévot a réagi publiquement à certains propos qu’il trouve inadmissibles.


Patrick Prévot, indigné.

Belga/Didier Lebrun

Patrick Prévot, indigné.

Retrouvez dés à présent sa réaction sur nos éditions digitales et dans la Nouvelle Gazette de ce vendredi

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent