Publié le Vendredi 12 Janvier 2018 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Fermeture définitive d'Océade en septembre 2018

Rédaction en ligne

Les employés d’Océade étaient convoqués ce vendredi matin à une réunion extraordinaire du personnel. Même si la fermeture du parc aquatique semble depuis belle lurette inéluctable, certains employés espéraient toujours un énième délai.


Le parc aquatique.

T. De Backer

Le parc aquatique.

Selon RTL, la date de fermeture définitive des portes a été communiquée aux membres du personnel lors de cette réunion. Il s’agit du 30 septembre 2018 au soir. Si ce timing est confirmé par la direction, celle-ci n’a pas désiré faire de commentaire supplémentaire.

Selon un employé, la procédure de concertation et de consultation communément appelée « Loi Renault » est désormais mise en route. Près de 70 personnes vont perdre leur emploi.

Pour mémoire, le parc aquatique qui est situé à côté de Mini-Europe est menacé par le projet Neo qui doit complètement transformer le plateau du Heysel. Ces dernières années, la direction d’Océade n’a eu de cesse de mettre en lumière le succès de son parc auprès du public tout en se montrant ouverte à des transformations et des investissements supplémentaires pour tenter d’intégrer ledit projet Neo qui comprendra notamment un centre commercial, des centaines de logements et un centre de loisirs.

Sans succès… En décembre 2016, un accord avait été signé, le parc aquatique bénéficiait alors d’un sursis de deux ans avant sa fermeture définitive et son démantèlement. L’accord prévoyait la prolongation d’Océade jusqu’en octobre 2018. Il n’y aura donc plus de sursis supplémentaire.

Rappelons que le centre aquatique n’est pas l’unique victime du vaste projet Neo. La destruction du village Bruparck a en effet débuté en novembre dernier. En revanche, le site de Mini-Europe sera sauvegardé.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent