12

Univers > Foot > Diables Rouges

Benteke et Depoitre sont en balance pour le Mondial en Russie

Martin Grimberghs |

Publié le Samedi 13 Janvier 2018 à

News

Dans l’ombre de Romelu Lukaku, Roberto Martinez devrait emmener avec lui deux attaquants supplémentaires en Russie, mais un seul aux qualités physiques similaires à celle de l’avant de Manchester. Revigoré par une fin d’année probante avec Huddersfield, Laurent Depoitre postule plus que jamais pour ce titre de doublure longtemps promis à Christian Benteke.

Qui aurait encore misé un kopeck sur la possible présence de Laurent Depoitre en Russie il y a encore quelques semaines de cela ? Pas grand-monde, assurément. Sur une voie de garage à Porto l’an dernier, l’ancien Buffalo semblait à mille lieues d’un retour en grâce dans le giron de l’équipe nationale. Force est pourtant de constater que depuis sa première sélection avec les Diables sous l’ère Roberto Martinez – c’était en novembre – le Tournaisien a passé la surmultipliée avec Huddersfield et, temporairement au moins, rebattu certaines cartes dans la hiérarchie offensive en vue du Mondial.

D’autant plus que Chrisitian Benteke continue de souffler le chaud et le froid avec Palace. Titulaire indiscutable, l’ancien serial buteur des Villans participe, certes, au rebond de la bande à Roy Hogdson après un début de saison catastrophique, mais pèche toujours autant à la finition.

À un peu plus de 4 mois de l’annonce des 23 sélectionnés en partance pour la Russie, le duel à distance entre les deux hommes est donc bel et bien lancé. Difficile, en effet, d’imaginer Roberto Martinez partir à la conquête du Graal suprême avec deux attaquants aux qualités semblables à celle de l’indéboulonnable Romelu Lukaku. D’autant que la présence d’un troisième attaquant, dit « de surface », et qui devrait être Michy Basthuayi ou Divock Origi, semble, là aussi, inéluctable

Ce week-end, Benteke et Palace accueillent Burnley (samedi, 16h) alors que Depoitre et Huddersfield reçoivent West Ham (aussi samedi 16h).

De quoi dégager, doucement, une première tendance ?